Vendredi 20 octobre

Demain, nous fêterons
en fleurs les Céline, Ursule







Rubriques


  • Parlons de fleurs  (17)
  • Déco/Design  (1)
  • L'événementiel  (22)
  • Bloom à Brac  (13)
  • Photos en fleurs  (5)
  • BD de MrBloom  (5)
  • La poésie de Tony  (5)
  • Communiqué  (7)
  • On en parle  (9)

  • Voir tous les articles
    Devenez rédacteur





    les fleurs sont l'univers de MrBloom
    Les articles de la rubrique : Parlons de fleurs
    Actualité fleurie du moment : événements florals, tendance, fleurs de saison, chaque publication sera une ouverture vers l'univers de la fleur et le savoir offrir.

    mercredi 5 avril 2017

    Article de Aurelien, Webeev.fr - Rubrique : Parlons de fleurs

    La forme

    Quelle que soit la raison d'offrir un bouquet de fleurs à un homme, que ce soit pour lui souhaiter un bon anniversaire, lui témoigner sa reconnaissance ou même lui dévoiler son sentiment amoureux, il faudra avant tout y mettre la forme. Ainsi, le meilleur choix est d'opter non pas pour un bouquet en forme arrondie, mais plutôt une sélection composée de fleurs au port allongé de type glaïeul, iris ou encore oiseau de paradis. L'esthétisme masculin se reflète mieux dans les bouquets de fleurs aux lignes épurées et les compositions florales qui misent essentiellement sur le naturel.
    Il ne faut pas hésiter à faire appel à un design original et à des matières assez brutes. De même, un arrangement floral moderne voire futuriste fera le bonheur d'un homme. L'ego masculin est mieux flatté par un cadeau à son image, fort, énergique et surtout unique. De ce fait, vous pourrez donner à votre bouquet, une consonance bien masculine.

    La couleur

    Un bouquet de fleurs destiné à un homme se choisira aussi dans des couleurs plus neutres comme le blanc ou les tons crème. En tout cas, les couleurs claires sont à privilégier pour ne pas faire de fausses notes d'autant plus si la livraison se fait sur le lieu professionnel. Le choix des couleurs vives sera réservé à des occasions plus ciblées comme la Saint-Valentin ou la fête des pères. Ici, l'exemple le plus raffiné est certainement l'orchidée blanche.
    Il faut aussi privilégier des fleurs parfumées et lumineuses, car c'est elles qui donnent le meilleur effet aux espaces de vie. Les hommes recherchent souvent l'utilité dans les cadeaux qu'ils reçoivent.

    Quelques astuces

    Pour ceux qui craignent encore que le geste d'offrir un bouquet de fleurs à un homme puisse être trop délicat, il est d'usage de l'accompagner d'un cadeau original. Vous pourrez alors vous inspirer de son hobby ou des choses qu'il affectionne au quotidien pour trouver l'objet qui accompagnera bien le bouquet. Pour illustrer, pensez à un couteau suisse pour celui qui aime les beaux gadgets ou encore à un set de balles de golf pour celui qui aime pratiquer ce sport.



    vendredi 4 mars 2016

    Article de MrBloom - Rubrique : Parlons de fleurs

    Orchidée Phalaenopsis

  • Offrez-lui beaucoup de lumière (placez-le à coté d’une fenêtre)
  • Conservez-le dans une pièce à température constante, entre 18 et 24°C. En été, vous pouvez le déplacer à l’extérieur, en évitant le soleil direct (qui risquerait de brûler les feuilles)
  • Arrosez votre orchidée régulièrement mais sans excès (maintenez l’humidité). La fréquence d’arrosage sera plus importante en été (surtout s’il fait chaud) et moins importante l’hiver (2 fois par mois maximum).
  • Lorsque les fleurs de votre plante sont fanées, coupez la tige à mi-hauteur au-dessus d’un œil. Une seconde tige peut alors se mettre à pousser. Une fois cette 2ème floraison terminée, coupez la tige à la base.

    Zoom sur l'orchidée PhalaenopsisEn période de repos, lorsque votre orchidée ne fleurit plus, déplacez-là dans un endroit frais (env. 15°C) et réduisez l’arrosage. Votre plante va ainsi se mettre à refleurir naturellement.

    Inutile de rempoter votre phalenopsis tous les ans, 1 fois tous les 2 ans suffira selon l’état de votre plante.

    Vous pouvez utiliser de l’engrais spécial orchidée pour l’aider à fleurir.



    vendredi 4 mars 2016

    Article de MrBloom - Rubrique : Parlons de fleurs

    Lys en pot Lorsque vous recevrez votre plante, les fleurs seront encore fermées. Vous pouvez alors la conserver dans son pot d’origine pendant toute la durée de sa floraison (3 semaines environ).

    Au bout de quelques temps, si le pot devient trop petit, nous vous conseillons d’en changer afin de permettre au bulbe de respirer.

    En intérieur, placez le lys dans un endroit lumineux et pas trop sec. Arrosez votre plante régulièrement sans que la terre ne soit détrempée.

    Zoom sur le LysQuand les fleurs sont fanées, vous pouvez replanter votre lys en extérieur. Si cela est impossible, coupez les fleurs à la base, et continuez l’arrosage jusqu’à ce que la floraison reprenne.

    Astuces :

  • Ne placez pas votre plante à coté d’une coupe de fruits, ceux-ci dégagent un gaz naturel appelé l’éthylène, que le lys ne supporte pas.
  • Le lys libère du pollen, pour éviter cela dans votre intérieur, supprimez les étamines.
  • Pour favoriser la floraison, vous pouvez utiliser de l’engrais liquide dans l’arrosage.


  • vendredi 4 mars 2016

    Article de MrBloom - Rubrique : Parlons de fleurs

    Jasmin de madagascar Pour garantir une belle floraison, voici quelques conseils à suivre :

  • Le stephanotis a besoin de beaucoup de lumière et de fraicheur. Evitez donc de placer votre plante dans une pièce chaude, sèche et sans éclairage.
  • Votre plante a besoin d’humidité. En plus d’un arrosage régulier, vaporisez-là de temps en temps (ne pas utiliser de l’eau calcaire).
  • Le stephanotis apprécie les températures constantes (entre 18 et 22°C), à conserver donc dans une pièce à vivre.

  • Pour favoriser une belle floraison, le stephanotis a besoin d’une période de repos en hiver. De novembre à mars, diminuez les arrosages, placez-là au frais (env. 15°C).
    Zoom sur le stephanotisLorsque la saison s’adoucit augmentez progressivement l’arrosage. En mars – avril rempotez et placez votre plante dans les bonnes conditions.
    Ainsi votre plante pourra commencer à fleurir.
  • Ne bougez pas votre plante : quand les conditions citées ci-dessus sont respectées et que votre plante commence à fleurir, n’y touchez plus. Les variations de climat et de luminosité sont néfastes pour le stephanotis. Les fleurs risquent en effet de tomber.
  • Vous pouvez utiliser de l’engrais pour favoriser la floraison.


  • vendredi 26 février 2016

    Article de MrBloom - Rubrique : Parlons de fleurs

    Plantes orchidée D’une manière générale, et cela quelque soit la plante que vous recevrez, il y a 3 règles à respecter :

    - N’arrosez pas trop : Un arrosage excessif est très mauvais pour votre plante car trop d’eau empêchera celle-ci de respirer, étouffe les racines (manque d’oxygène), et fera pourrir les feuilles. C’est la température extérieure qui déterminera la fréquence d’arrosage de votre plante. Il est donc conseillé de mouiller la terre, et d’attendre que celle-ci sèche pour recommencer l’arrosage.

    - N’exposez pas votre plante directement au soleil : la lumière est indispensable à la survie d’une plante, elle permet de fournir l’énergie nécessaire à la photosynthèse (fabrications de matières organiques). Mais une exposition directe au soleil est nocive : rappelons qu’en période estivale l’intensité des rayons du soleil est plus importante. Même si en intérieur il fait doux, les UV sont dangereux pour votre plante. Ils peuvent en effet brûler les feuilles. Nous vous conseillons donc de l’installer à proximité du soleil pour bénéficier de la lumière naturelle, sans la placer directement sous le soleil.

    - Faites attention aux températures : Composition de plantescomme pour l’arrosage et l’ensoleillement, il faut trouver le juste milieu et éviter de soumettre votre plante à des températures extrêmes. La plupart des plantes ne supportent pas le froid, il faut donc les protéger contre le gel (abîme les racines). Il faut également être vigilant en période de forte chaleur : bien que certaines plantes résistent très bien dans ces conditions, elles s’assèchent plus vite. Il faudra donc opter pour un arrosage plus fréquent.

    En suivant ces 3 conseils, votre plante bénéficiera du confort minimum dont elle a besoin, et pourra ainsi vous offrir une belle floraison pour votre intérieur ou votre jardin.

    Conseils d'entretien spécifiques pour certaines plantes :

  • Conseils d’entretien – Jasmin de Madagascar (stephanotis)
  • Conseils d’entretien – Lys en pot
  • Conseils d’entretien – Orchidée (phalaenopsis)


  • mardi 29 septembre 2015

    Article de Mrbloom - Rubrique : Parlons de fleurs

    Pourquoi les fleurs de deuil ?

    Sans doute est-ce un moyen de communication. Le deuil est une période de silence et de recueillement, certes, mais cela n’implique pas que n’ayons rien à partager. Au contraire, plus qu’à tout autre moment de notre existence, nous avons besoin de parler de notre peine, de dire au défunt qu’on l’aime. Simplement, il n’est pas toujours facile de trouver les mots. En conséquence, au lieu de noms, de verbes et d’adjectifs, nous utilisons des jonquilles pour symboliser la mélancolie, des lis pour la pureté et l’innocence, des coquelicots pour la consolation. En guise de discours, nous offrons aux défunts des bouquets chargés de sens.
    Peut-être n’est-ce pas pour les morts que nous offrons des articles funéraires fleuris durant les funérailles, mais pour les vivants. En 2004, des scientifiques de la revue Acta Horticulturare déduisaient d’une expérience menée sur des étudiants que les fleurs ont sur l’humain un effet de relaxation physiologique, ce qui ne fait que confirmer une idée déjà largement répandue : voir des fleurs, ça rend heureux, tout simplement. Aussi, lorsqu’on entoure la sépulture d’un défunt de fleurs, peut-être est-ce autant pour honorer le mort que tenter d’apaiser la douleur de sa famille.
    Historiquement, cette pratique serait née de raisons bien plus pragmatiques. De nos jours, grâce aux soins funéraires et aux divers produits déodorants, il n’y a rien de plus simple que de masquer l’odeur d’un corps. Durant l’antiquité, cependant, les moyens étaient bien plus limités. Il n’est pas inconcevable que l’utilisation de fleurs comme articles funéraires ait servi à masquer le relent des dépouilles.
    Quand il est question d’articles funéraires, surtout quand il s’agît de fleurs, il est facile de tomber de la surenchère. Elles sont investies d’une valeur sociale singulière, et, au même titre qu’une voiture ou qu’un costume, peuvent être considérées les représentantes de celui qui les offre. Ainsi, plus le bouquet offert est harmonieux, dense, et onéreux, plus son acheteur paraît prestigieux. En offrant des fleurs à un enterrement, il est possible que nos aspirations soient autant d’honorer le mort et de soutenir sa famille que de montrer que l’on a les moyens de briller en société.

    De l’importance de comparer les devis obsèques

    Ne vous méprenez pas : les pompes funèbres sont au fait de cette tendance. Et puisque ce sont généralement elles qui s’occupent de l’achat des articles funéraires pour la famille, elles peuvent avoir tendance à en profiter. Pour l’observateur non-initié, quelle véritable différence entre un bouquet et un autre, sinon le prix sur l’étiquette ?

    Pour être conscient du prix des « fleurs de deuil » et éviter d’éventuels tarifs surélevés, il faut rester sur ses gardes. Trouver un conseiller funéraire en qui l’on a confiance est essentiel, certes, mais ne se produit qu’au terme d’une vigilante recherche. Pour y arriver, il ne faut pas hésiter à comparer les pompes funèbres, leurs prestations dans tous les domaines, fleurs incluses. Cela demande de se procurer des devis obsèques, procédé long et usant, surtout dans une période aussi difficile. Pour cette raison, il peut être judicieux de se tourner vers Comitam, un comparateur en ligne de devis obsèques entièrement gratuit, qui vous mettra en contact avec les agences funéraires vous entourant.



    samedi 27 août 2011

    Article de MrBloom - Rubrique : Parlons de fleurs

    Dahlia : Le Dahlia regroupe des plantes tubéreuses de la famille des Astéracées originaires des stations tropicales chaudes du Mexique et d'Amérique centrale. Plantée en avril pour floraison à partir de juillet, c’est une fleur qu’on retrouve plus souvent en massif et dans nos jardins qu’en bouquet de fleurs coupées bien que son grand nombre de variété offre de multiples possibilités. Dans le langage des fleurs, le dahlia symbolise la nouveauté, la renaissance.

    Helianthus (Tournesol) : On arrive désormais à en trouver sur plusieurs périodes de l’année, mais comme son autre nom l’indique, Soleil, c’est une fleur de l’été. C’est d’ailleurs une plante phototropique, sa fleur s’incline pour suivre le soleil tout au long de la journée. Pour information, les tournesols que l’on peut rencontrer communément en culture dans les champs fanent sous 24/48h après avoir été coupé car ce ne sont pas les mêmes variétés que ceux cultivés à destination de la fleuristerie.

    Muflier : aussi connu sous le nom de gueule de loup ou de lion. Originaire de méditerranée, le muflier est cultivé en particulier dans le sud de la France. On peut la trouver assez facilement à l'état sauvage, en petites fleurs de rocaille, mais les variétés à grandes fleurs sont le résultat d'une culture contrôlée.

    Lavande : Difficile d'évoquer les fleurs de l'été sans citer la lavande, symbole d'une saison et d'une région. Que serait la Provence sans la lavande ? N'entendez-vous pas les cigales ?



    mardi 14 septembre 2010

    Article de MrBloom - Rubrique : Parlons de fleurs

    Arbre Guimauve Le Fleuriste Gourmand, c'est l'histoire d'une rencontre entre un fleuriste et un confiseur, ou plus exactement de BeBloom.com et Thierry Bonnet. Pour ceux qui ne le connaissent pas, Thierry Bonnet est le chocolatier-confiseur qui connu le succès sous le nom 'Le Fleuriste du Chocolat' avec le concept des bouquets de chocolats et de confiseries. Ayant rejoint l'équipe BeBloom.com durant l’été, Thierry vous propose ses créations signées avec sa nouvelle marque, 'Thierry Bonnet, le Fleuriste Gourmand'. Souvent imité mais jamais égalé, Thierry va vous régaler avec ses grands classiques et ses nouvelles créations.

    Fleuriste gourmand et bouquet chocolat

    Conçus pour être beaux et bons, tout le monde craque… Les femmes ont un petit faible pour les délicates fleurs de calissons, les hommes ont une préférence pour l’arbre chocolat alors que les plus jeunes sont envoûtés par le bouquet bonbon et l’arbre guimauve.



    mercredi 28 octobre 2009

    Article de MrBloom - Rubrique : Parlons de fleurs

    Sapin de Noel L’objectif du dossier est de montrer un aspect souvent oublié quand on parle de sapins. On a l’habitude, dans les médias traditionnels, d’évoquer les sapins devant la cheminée, de parler guirlande et idées décoration. Nous avons voulu remonter en amont, avant la livraison du sapin dans votre salon, avant même l’achat du sapin, nous nous sommes intéressés à sa culture, à sa récolte et à ses enjeux écologiques.


    Le sapin : Un produit agricole, français et en harmonie avec l’écologie

    Pour commencer, nous n’allons pas couper du bois mais plutôt tailler une idée reçue… Votre sapin est un produit issu de l’agriculture française, les sapins ne sont pas des produits à forte importation, ce n’est pas un bûcheron norvégien qui a préparé votre sapin, 80% des sapins de Noël sont produits en France, sur des zones peu utilisées car non propices à d’autres cultures.

    Les sapins de noel ne sont donc en aucun cas responsable d’une déforestation, bien au contraire. C’est désormais, et ce depuis quelques années, une activité agricole et non forestière. Les sapins de Noël sont plantés spécifiquement pour les ventes de Noël, acheter un sapin ne signifie pas appauvrir une forêt. Ces exploitations agricoles ont même un véritable rôle salutaire et participent activement à lutter contre l’effet de serre en consommant du CO2 durant leur croissance et éliminant de nombreux polluants d’air. Cet effet positif sur l’environnement, nous l’opposons aux sapins artificiels, produits avec des matières premières non renouvelables, telles que le plastique issu du pétrole et non biodégradable.

    Pour finir sur l’aspect écologique, signalons que lorsqu’on parle de sapin bio, on parle de sapin naturel, que ce soit l’an dernier lorsqu’un sapin de 9m fut offert à l’Elysée par des organisations écologiques ou même outre atlantique, lorsque à New York, tout en démesure, le Rockefeller center se dote d’un sapin de 25m, reste à éviter de les illuminer avec des milliers de lampions...

    La culture du sapin

    Comme précisé précédemment, les exploitants agricoles cultivent le sapin sur des zones de plantations spécifiques, le gros de la production de sapins de Noël est réalisé dans le Morvan et le massif central. Pour les sapins de Noël, les 2 variétés les plus connues et les plus cultivées sont l’épicéa et le Nordmann. Si l’épicéa est le grand classique historique, le sapin Nordmann a connu une forte progression commerciale depuis ces dernières décennies, sa longue tenue, son feuillage charnu et ses aiguilles qui ne tombent pas ont fait, de ce sapin haut de gamme, le top vente pour Noël, dépassant ainsi l’épicéa.

    La culture du sapin est longue, pour l’épicéa, il faut en effet environ 4 à 6 ans pour que petite graine devienne beau sapin, roi des forets. Cette durée en plantation s’allonge pour le Nordmann, pour lequel il faut compter environ une dizaine d’année pour obtenir un beau sapin. Durant son épanouissement, le sapin Nordmann nécessite aussi davantage de soin que l’épicéa, avec une surveillance accrue des conditions naturelles de développement et des besoins en fertilisation.

    Coupe de sapin de noelTout au long de leur vie en terre, le sapin sera surveillé, certaines tailles seront nécessaires pour lui donner une belle forme conique, en supprimant de préférence les jeunes pousses. Lorsque Noël approche, les sapins à maturité sont prélevés de l’exploitation, dès la coupe, ils sont mis sous filet pour protéger ses branches et aiguilles. Leur pied passe en machine pour harmoniser leur largeur selon un standard qui permettra d’installer chaque sapin dans leur socle bûche.

    Distribution et vente de sapins sur Internet

    Livraison de sapin de noelRassemblés dans des rolls, ils sont prêts à partir chez les grossistes, pépinières, gros détaillants,... A noter que pour certains marchands tels que BeBloom.com qui permet d’acheter un sapin de noel par Internet avec un service de livraison de sapins sur toute la France, les sapins sont directement pris en charge par transporteur chez le producteur pour une livraison à domicile du sapin de Noël.

    Crédit et copyright Photographie Forest Company



    mercredi 7 octobre 2009

    Article de MrBloom - Rubrique : Parlons de fleurs

    Bouquet de roses David Austin ... Les Roses Anglaises, créées il y a 50 ans par David Austin, sont le fruit de croisements entre des roses anciennes, des hybrides de Thé modernes et des Floribundas. Les Roses Anglaises mêlent le charme et le parfum des roses anciennes à la large palette de couleurs et à la floraison continue, des roses modernes. Après 12 ans de recherches, David Austin lance ses magnifiques Roses Anglaises en fleurs coupées, à travers lesquelles on retrouve toute la beauté et l’élégance des Roses Anglaises du jardin.
    Les Roses Anglaises sont vite devenues les roses les plus convoitées au monde, avec leurs formes spectaculaires et leurs délicieux parfums de rose ancienne, de myrrhe et de fruits... Bebloom.com et David Austin s’associent afin de proposer ces roses dans une gamme de bouquets exceptionnels.

    Plus qu’une rose, une personnalité…
    Bebloom a sélectionné 5 différentes Roses Anglaises pour 7 compositions :

  • Patience, une rose charmante d’une couleur babeurre, qui fait penser à de la dentelle délicate, avec des boutons jaune crème. Cette rose a une fraîche senteur de rose ancienne avec des éléments de fruit, de lilas et de myrrhe, et des notes de citron se développent lorsque la fleur vieillit.
  • Miranda, une spectaculaire fleur rose composée de nombreux pétales ondulés, au parfum délicat et fruité.
  • Emily, une rose glorieuse, rose foncé avec un parfum merveilleux. À l’épanouissement, l’envers des pétales extérieurs développe des tons lilas. Son parfum est fort, myrrhe anglaise classique développant par la suite des notes d’héliotrope, de vanille et de fruit.
  • Juliet, à l’épanouissement, cette rose dévoile de nombreux pétales soigneusement arrangés et repliés au cœur de la fleur. Aux tons doux couleur pêche, Juliet est l’une des plus connues et populaires roses anglaises, au léger parfum de thé.
  • Rosalind, de petits boutons rose chair s’épanouissent peu à peu pour donner de très belles fleurs de style pivoine avec près de 160 pétales ! Un parfum fort, complexe et délicieusement fruité.



  • jeudi 7 mai 2009

    Article de Assmah Z. - Rubrique : Parlons de fleurs

    Entretien de votre bouquet de fleurs Pour ceci, veuillez prendre votre temps pour lire mes conseils d’entretien, car ceci reste indispensable pour tenir vos fleurs dans de bonnes conditions, et en prendre soins.

    Les fleurs sont naturelles et malheureusement périssables. Cependant vous avez les clés en main pour les faire tenir 5 à 8 jours supplémentaires. Alors profitez de vos fleurs!!

    Tout d’abord la devise est la suivante: une eau fraîche à une température ambiante tous les jours! En effet il est essentiel de tenir ses fleurs dans un bon environnement, c’est-à-dire une eau propre pour les protéger. L’eau est l’élément vital et important.

    Idéalement, il faut changer l’eau tous les jours, avec une eau à température ambiante (qu’on désignera comme tiède), car faire un changement entre eau chaude et eau froide risque de dédommager vos fleurs. Ceci peut sembler étonnant, mais vous en conviendrez lorsque vous verrez la durée de vie supplémentaire de vos fleurs.

    Petit astuce pour vos roses:

    Si vous remarquez qu’une rose de votre arrangement est fanée, je vous conseille de la retirer, de remplir un récipient d’eau un peu chaude, ensuite coupez la tige de votre rose de 2 à 3 centimètres sous l’eau, faîte attention à ne pas écraser la tige. Enfin laissez votre rose flotter dans l’eau environ une heure de manière à ce que la tige reste légèrement sous l’eau. Vous pourrez par la suite remettre la rose dans son arrangement.

    De plus les changements de température peuvent maximiser les effets négatifs. Pour éviter cela, je vous conseille de mettre vos fleurs loin des courants d’air, d’utiliser toujours de l’eau tiède, d’éviter de mettre vos fleurs dans des endroits qui attire la chaleur, comme l’électroménager, la télévision... et enfin de ne pas mettre vos fleurs dans des endroits où il y a du soleil, il leurs faut un endroit frais.

    Dernier conseil: lorsque vous changez l’eau, vous pouvez y ajouter une solution désinfectante nutritive spéciale fleurs coupées, elle se vend dans les espaces commerciaux, mais vous pouvez aussi la réaliser vous-même...

    Truc de Grand-mère

    Pour un litre d’eau tiède, ajoutez 2 cuillères à soupe de jus de citron, une cuillère à soupe de sucre, et 1 à 2 cuillères à café de javel, et le tour est joué !!



    jeudi 7 mai 2009

    Article de Assmah Z. - Rubrique : Parlons de fleurs

    Fressia Red Beauty Trouvé en Afrique du Sud, sous le nom du célèbre médecin Allemand: Fr.Freese, le Freesia apporte un nouveau parfum, à la fois divine, d'une élégance assez rare et particulière qui raffinera votre bouquet.

    Par sa couleur intense, Red Beauty vous fera voyager dans une Éthiopie personnifiant l'amour, et d'un charme exceptionnel elle reste tout à fait naturelle.

    Par sa structure, elle détient une forme assez particulière, cette beauté se compose d'une longue tige pour représenter sa grandeur, mais aussi sa splendeur à envahir votre vase.

    Par son odeur assez puissante, elle renforce la solidité de votre bouquet, mais par sa douceur elle reste tout de même agréable.

    Note : Il convient de la mettre dans un bouquet mélangé.

    A voir : Bouquet Saison (BeBloom) : ronde de freesias aux couleurs variées.



    mercredi 7 mai 2008

    Article de MrBloom - Rubrique : Parlons de fleurs

    Fleur de pivoine sur pied

    Si la Rose demeure la fleur la plus courante et la plus utilisée en fleuristerie, une fleur de printemps émerge, pas à pas, depuis quelques décennies : la Pivoine. Vénérée en Chine où elle est considérée comme la reine des fleurs depuis des millénaires, elle fut longtemps peu reconnue en Occident. Désormais en vogue, la pivoine est de plus en plus utilisée dans les bouquets des créateurs fleuriste.

    Ce qu’il faut savoir

    La pivoine se décompose en 2 familles, les arbustives essentiellement utilisée en buisson décoratif dans les jardins et les herbacées idéales pour la fleuristerie et l’utilisation en fleurs coupées. L’intérêt récent pour la pivoine a eut pour conséquence de motiver la recherche de nouvelles variétés, avec l’objectif de développer des pivoines plus généreuses, aux fleurs plus grosses et de meilleur tenue en vase. C’est en Hollande qu’on trouve le bassin de production européen, mais aussi en France : dans le midi, en région parisienne et région centre. Sa culture peut être réalisée en extérieur ou sous serre.

    Champs de pivoine

    Côté production

    La pivoine est une plante vivace, il lui faut de l’espace pour se développer, un terrain riche et un bon ensoleillement sans excès d’eau. Les 2/3 premières années, le plant de pivoines ne fait aucune fleur, mais se développe. A maturité, un pied de pivoine a comme rendement entre 5 et 15 tiges et sa durée de vite pourra atteindre 20 ans. Le producteur les plante généralement en ligne, comme une plantation de vigne, permettant ainsi au pied de respirer et facilitant l’étape de la récolte. Bien que ce soit variable d’une plantation à une autre, selon les espèces, l’espacement entre chaque pied et les conditions météorologiques, on peut estimer qu’un hectare peut produire environ 50.000 tiges. Les champs de pivoines restent une curiosité, les amoureux des balades dans nos campagnes pourront en témoigner, difficile de dénicher un champ de pivoine... Imaginez notre surprise quant au détour d’un chemin, à proximité de champs céréaliers, vous découvrez ces petites têtes crèmes, roses, rouges qui dépassent. Jamais proche des grands axes, ces champs vont l’objet d’une attention particulière car malheureusement exposés au vandalisme et à la cueillette sauvage, parfois massive et organisée.

    Avant la récolte

    Entre Mars/Avril, le producteur s’applique à réaliser un ébourgeonnage, technique qui consiste à enlever au fur et à mesure de leur développement toutes les pousses latérales, et ainsi ne conserver qu’une seule fleur par tige. Ce travail est minutieux et manuel, il faut passer dans tous les rangs et sur chaque pied.

    Récolte des pivoines

    Au temps de la récolte

    La période de récolte est dictée par l’avancement de la floraison des boutons, les premières pivoines françaises arrivent généralement début mai. Une année comme 2007, avec un mois d’Avril chaud et ensoleillé, permet une production précoce. Au contraire, en cas de temps pluvieux, les pivoines peuvent être retardées et peuvent s’abîmer par excès d’eau, propice au développement de champignon et de pourriture. C’est l’ennemi numéro 1 de la pivoine avec les insectes.

    Lorsque les premiers pétales du bouton se décollent, c’est l’heure de la récolte, une équipe de saisonniers parcourent les champs de pivoine et coupent chaque tige à 20cm du sol, les tiges sont alors triées par variétés et par tailles en vue de leur commercialisation. Elles seront stockées en pièce froide un très court moment chez le producteur avant d’être acheminées chez les acheteurs : grossistes, fleuristes,...

    Après la récolte

    Les pieds de pivoine, dépourvus de leurs fleurs, vivent et finissent par se dessécher durant l’été, et c’est fin août, que le producteur rasera chaque pied pour plonger la pivoine en sommeil jusqu’à la saison suivante. En automne, il sera alors possible de multiplier les pieds en appliquant la méthode de la division des racines. L’opération consiste à déterrer les racines et les diviser afin d’obtenir plusieurs rhizomes, cette opération permet de rajeunir les pieds mais il faudra de nouveau attendre 2/3 ans pour voir les premières fleurs sur ces nouveaux pieds.



    vendredi 25 janvier 2008

    Article de MrBloom - Rubrique : Parlons de fleurs

    Kenya et culture de la fleur (Max Havelaar) Pour comprendre les risques d’une flambée des prix, commençons par situer la provenance des fleurs qu’on retrouve généralement en boutique. En Europe, les Pays-Bas contrôlent la grosse majorité des flux européens de fleurs, où se tiennent des bourses aux fleurs, de véritables « wall street » dédiés à la fleur.

    La fleur se négocie au jour le jour, autant vous dire le prix de la rose grimpe à l’approche de la Saint-Valentin ou de la fête des mères, les prix peuvent parfois être multipliés par 3 et plus… ce qui explique certaines répercussions en boutique pour le consommateur final. Ce phénomène n’est pas nouveau et reste prévisible, c’est la loi de l’offre et la demande qui régule le marché.

    Bien que grand producteur de tulipes, la production locale des P-B est loin de couvrir les besoins européens, il faut donc des importations massives pour répondre à une demande toujours grandissante.

    Face à cette demande, un pays d’Afrique a su jouer sa carte en devenant le plus gros exportateur mondial, avec plus d’un tiers des importations de l’Europe, c’est le Kenya, profitant ainsi de son climat idéal pour le développement des fleurs et de ses ressources naturelles. Sur les hauts plateaux de Nairobi, la fleur se cultive partout, les fermes se multiplient, c’est la pépite d’or du Kenya, à l’origine de beaucoup de richesses, faisant vivre 500.000 personnes.Pour une telle réussite, il a fallu mettre en place un énorme réseau logistique, afin de réduire les temps entre la coupe et la livraison en Europe, un réseau Afrique-Europe qui lutte contre le temps : des délais imprévus et c’est toute une cargaison qui sera détruite, car les fleurs n’attendent pas…

    Dans ce contexte, d’autres risques de flambées apparaissent, c’est le cas en début d’année 2008, avec l’apparition d’émeutes sociales au Kenya faisant suite à la réélection contestée de Mwai Kibaki à la présidence du Kenya. Bloquant une partie de la logistique et isolant certaines grandes fermes productrices, une pénurie sur certaines fleurs n’a pas tardé à se faire ressentir en Europe, et selon la loi de l’offre et la demande, les prix ont commencé à grimper. Les enjeux économiques sont tels (dans la fleur mais aussi dans le tourisme) que rapidement le gouvernement local et les autorités internationales ont fait le maximum pour tenter de retrouver une situation stable, mais jusque quand…

    Ps : cet article est un simple constat sur l’impact des importations et les variations du prix de la fleur, restant volontairement neutre par rapport aux enjeux politiques et conflits locaux.



    mardi 15 janvier 2008

    Article de MrBloom - Rubrique : Parlons de fleurs

    Bouquet d'anémones Les anémones sont des fleurs qui frissonnent
    Elles voudraient que cessent nos éclats de voix
    Elles ont si peu de temps
    Les anémones sont des fleurs qui frissonnent
    Et me donnent envie de cesser le bruit
    Pour t’écouter revenir, t’écouter revenir


    Oui c’est beau, très beau... MrBloom serait-il devenu un poète ? … Non, inutile de me jeter des fleurs, ce sont les paroles d’une très belle chanson tirée du dernier album de Maurane.

    Pourquoi parler d’Anémone ? car le début d’année signe son retour… Fleurs de printemps, si vous plantez des bulbes en terre dans nos régions, la floraison n’interviendra pas (sauf rares espèces) avant la fin de l’hiver mais pour notre plus grand bonheur, ces fleurs peuvent être plus précoces grâce aux cultures en serre.

    L’anémone est de la famille des renonculacées, appréciée des fleuristes pour ses couleurs franches et vives - communément bleue, violette, rouge ou blanche – sa fleur se referme la nuit et une fois coupée, elle peut durer entre 6 à 8 jours en bouquet.

    Quelques espèces parmi les plus connues :
    l'Anemone pulsatilla (aussi appelée Pulsatille, Coquelourde, Coquerelle, Herbe au vent), L'Anemone pralensis (Anémone des prés, Pulsatille noire), L'Anemone nemorosa (vulgaires de Sylvie, Renoncule des bois, Fausse Anémone, Bassinet blanc, Fleur du Vendredi-Saint) , L'Anemone ranunculoides (Coqueret jaune, fausse Renoncule), L'Anemone hepatica (Hépatique, Trinitaire, Herbe de la Trinité) sans oublier la variété certainement la plus connue et la plus utilisée par les fleuristes, L'Anemone coronaria plus communément appelée anémone de Caen.



    vendredi 24 août 2007

    Article de MrBloom - Rubrique : Parlons de fleurs

    Fleur exotique

    Définition du terme exotique

    Se dit d’une espèce qui n'est pas indigène à la région ou qui pousse hors de son aire de distribution naturelle et qui a été introduite à la suite d'activités humaines. Un arbre originaire du japon est une plante exotique, tout comme un arbuste fleuri de suède… Il ne faut donc pas confondre exotique et tropical, même si en fleuristerie et tout particulièrement dans le domaine de la fleur coupée, les fleurs exotiques sont souvent des fleurs tropicales.

    Etonnant

    Dans la pensée commune, on reconnaît le caractère exotique d’une plantation par son originalité, ses couleurs, son aspect général qu’on estime différent de nos plantes dites « occidentales »… Mais saviez-vous que le pommier est originaire d’Asie Mineure, tout comme le châtaigner… et de même, les géraniums qui fleurissent nos balcons dont l’origine est l’Afrique du Sud.
    Plus étonnant, le caractère exotique n’est pas lié à la plante : si vous mangez un ananas à Paris, on peut dire que vous mangez un fruit exotique; affirmation qui devient fausse si vous mangez ce même ananas en Martinique.

    Un peu d’histoire sur les plantes exotiques

    L’attrait pour les fleurs exotiques remonte à 3000 ans, les Egyptiens ont le bon goût de décorer leurs cours intérieures avec des plantes exotiques, décoration rapidement reprise par les Grecs et les Romains pour la décoration de leurs patios.
    Avec la chute de l’empire romain, les plantes exotiques connaissent une longue période d’oubli en Europe, elles reviennent avec les grandes épopées des navigateurs qui ramenaient de nouvelles plantes de leur voyage lointain et c’est véritablement au XVIIème siècle que les plantes exotiques se démocratisent avec le développement des échanges commerciaux. Elles n’en restent pas moins des plantes rares, chères et réservées aux jardins privés de la noblesse. A partir du XIXème siècle, les expéditions coloniales ont pour mission de découvrir et produire des plantes d’intérêt économique (café, vanillier, épices), des plantes d’activité thérapeutique (Quinquina, Iboga) et des plantes d’utilité alimentaire. En Europe, on cherche à reproduire en jardin botanique les conditions adéquates au développement de ces plantes, mais pendant des décennies, la majorité des expériences sont vouées à l’échec. La réussite arrive à l’approche du XXème siècle, on commence ainsi à construire des serres pour une production locale de ces plantes et fleurs mais cette production demande beaucoup d’énergie pour simuler des conditions climatiques adéquates, quand la crise du pétrole survient dans les années 70, ces serres deviennent trop coûteuses et de nombreuses productions de plantes exotiques sont abandonnées.

    Depuis les années 90, on assiste à un regain d’intérêt pour les fleurs exotiques. Couleurs éclatantes, formes surprenantes, symbole de découverte et de dépaysement, longue tenue sont autant d’atouts qui séduisent les amoureux des fleurs, adepte également des larges feuillages tropicaux très en vogue dans les décorations comme les philodendrons, les palmiers, les dracena, les pandanus, les cordylines... Poussées par cet effet mode et aidées par les avancés technologiques et le développement du transport aérien, les plantes et fleurs exotiques sont revenues au premier plan dans les jardineries et chez les fleuristes.

    A ce jour, les plantes et arbustes exotiques que vous trouverez en jardinerie proviennent d’horticulteurs locaux ou de l’union européenne, par contre les fleurs coupées sont généralement issues d’importation en provenance directe des grands pays producteurs.

    Mais d’où viennent les fleurs exotiques ?

    Voici la liste des principales provenances de fleurs exotiques : Cameroun, Colombie, Costa Rica, Côte d’Ivoire, Equateur, Guadeloupe, Réunion, Guatemala, Guyane, Ile Maurice, Martinique, Singapour, Thaïlande, Philippines, Chine, Brésil, Inde,…

    Chez BeBloom.com, nos fleurs exotiques proviennent essentiellement de 3 pays : le Cameroun, la Côte d’Ivoire et le Costa Rica. Nous travaillons en direct avec un importateur qui nous garantit la meilleure qualité possible tout au long de l’année.



    mercredi 8 août 2007

    Article de MrBloom - Rubrique : Parlons de fleurs

    champs de lavande Dahlia : Le Dahlia regroupe des plantes tubéreuses de la famille des Astéracées originaires des stations tropicales chaudes du Mexique et d'Amérique centrale. Plantée en avril pour floraison à partir de juillet, c’est une fleur qu’on retrouve plus souvent en massif et dans nos jardins qu’en bouquet de fleurs coupées bien que son grand nombre de variété offre de multiples possibilités. Dans le langage des fleurs, le dahlia symbolise la nouveauté, la renaissance.

    Helianthus (Tournesol) : On arrive désormais à en trouver sur plusieurs périodes de l’année, mais comme son autre nom l’indique, Soleil, c’est une fleur de l’été. C’est d’ailleurs une plante phototropique, sa fleur s’incline pour suivre le soleil tout au long de la journée. Pour information, les tournesols que l’on peut rencontrer communément en culture dans les champs fanent sous 24/48h après avoir été coupé car ce ne sont pas les mêmes variétés que ceux cultivés à destination de la fleuristerie.

    Muflier : aussi connu sous le nom de gueule de loup ou de lion. Originaire de méditerranée, le muflier est cultivé en particulier dans le sud de la France. On peut la trouver assez facilement à l'état sauvage, en petites fleurs de rocaille, mais les variétés à grandes fleurs sont le résultat d'une culture contrôlée.

    Lavande : Difficile d'évoquer les fleurs de l'été sans citer la lavande, symbole d'une saison et d'une région. Que serait la Provence sans la lavande ? N'entendez-vous pas les cigales ? Mais cette fleur reste assez peu utilisée en fleuristerie, difficile d'associer la lavande à d'autres fleurs, son pouvoir odorant est tel qu'il couvre les autres fleurs. Est donc souvent privilégié la lavande en solitaire, fraîche ou sèche : Bouquets de lavande, sachets de lavande,… et c'est logiquement en parfumerie qu'on retrouve une forte utilisation de la lavande grâce à ses vertus odorantes.





    Bloomcherche
    le moteur à fleurs


    Newsletter des fleurs


    Tous les articles
    en flux RSS